Occident c’est une histoire d’amour et de haine. ELLE et LUI se retrouvent tous les soirs pour le même cérémonial: LUI rentre de sa tournée des cafés, souvent aux rendez-vous des fachos de comptoirs, soul, et commence par l’injurier. ELLE tient sa haine à bout de bras, tangue un peu sous le flot des insultes, lutte pied à pied, tente de résister au courant d’eau sale dans lequel LUI se noie chaque jour d’avantage et qui menace de les emporter tous deux.

C’est une peinture sans concession, une peinture de l’intérieur de ce racisme ordinaire qui envahit doucement mais sûrement notre occident. C’est aussi la peinture noire, un peu sale et pathétique, drôle et terrible à la fois, de la chute d’un homme, de sa plongée dans la haine, la haine de l’étranger, la haine de l’autre, la haine de soi. Une histoire d’amour à l’envers. Un dialogue amoureux inversé.   

Occident brasse la face sombre de l’homme anonyme pour en faire la métaphore du monde occidental. Au-delà de la violence, au-delà de la vulgarité, c’est la vacuité du langage et du monde que raconte la pièce, c’est l’échec de la relation humaine et sa nécessai  re, vitale, tentative.

Pièce noire, pétrie d’humour noir et d’une étrange tendresse humaine, la tendresse de l’auteur pour ses personnages cabossés, perdus, minables, en prise avec leurs démons, et malgré tout bataillant encore. L’analyse d’une civilisation occidentale malade de ses contradictions, à travers les perpétuelles disputes d’un couple aux limites de l’autodestruction.


Texte / Rémi De Vos / Mise en scène et Interprétation / Carole Thibaut & Jacques Descorde.

Création technique / Mariam Rency assistée d’Arthur Gauvin


Texte édité chez Actes Sud


A la création (2013), une coproduction de la compagnie des Docks et de la compagnie Sambre. Co-réalisé avec Confluences - Lieu d’engagement artistique.


Aujourd’hui, une production du théâtre des Ilets - Centre Dramatique de Montluçon.



EXTRAIT


-Pourquoi tu m’agresses comme ça?

-Je sais pas.

-Tu m’agresses sans raison ?

-Il y a sans doute une raison mais je la connais pas.

-Et tu crois que ça va continuer longtemps ?

-Je sais pas.

-Tu sais pas et ben moi non plus !

-C’est parce que des fois je peux plus te voir.

-Des fois seulement ?

-Tu me sors par les yeux.

-Ah bon ? Y a une raison pour ça ?

-Il y en a forcément une.

-Tu la connais pas ?

-Je la connais mais je peux pas l’expliquer.

-Tu peux pas me la dire ?

-Non.

-Mais tu la connais ? Tu sais pourquoi ?

-Oui je la connais. Je sais pourquoi tu me sors par les yeux.

-Tu peux pas me dire la raison ?

-Je peux pas l’expliquer.

-Ce serait mieux que tu me la dises. Je saurai à quoi m’en tenir !

-C’est parce que t’existes.

-Ah ben merde ! Tu m’excuseras je peux rien contre ça ! Ca te pose un problème que j’existe ?

-Oui. C’est un problème dans ma vie.

-Elle est bonne celle-là ! Tu voudrais que je disparaisse ?

-Des fois oui.



UNE PETITE PIÈCE HORS LES MURS

ESPACE ET DISPOSITIF

Conçu pour des représentations hors-les-murs, Occident a été pensé dans un dispositif simple, autonome et adaptable à tout type de salles non-équipées. Le public est placé en bi-frontal, très proche de l’espace de jeu, mais sans y être intégré, ce qui permet de créer un effet d’écoute intime, tel un gros plan cinématographique, tout en respectant la position de «spectateur/trice».

La jauge réduite à 20 personnes (selon les capacités d’accueil du lieu), place les spectateurs autour de chaque côté de la table, espace nodal du conflit.

Le dispositif intègre la lumière et le son, gérés de façon autonome par les acteurs eux-mêmes.


UN PROJET PARTAGÉ

Carole Thibaut et Jacques Descorde c’est une amitié de plus de 25 ans, jalonnées de rendez-vous artistiques. Chacun/e a joué plusieurs fois dans les mises en scène de l’autre, Jacques Descorde dans Eté en 2010, Lettres du Front en 1998, Carole Thibaut dans Combat de Gilles Granouillet en 2012, Cut d’Emmanuelle Marie en 2002 et 2009, Georges Dandin de Molière en 1999.

En 2012, Carole Thibaut propose à Jacques Descorde de participer aux rencontres artistiques «Théâtre/s et politique/s» qu’elle organise à Confluences. Il lui propose alors de lire, avec lui, Occident. Cette première approche leur donne envie de pousser plus loin l’aventure. Forts de ce long compagnonnage, de cette connaissance intime de leurs univers artistiques réciproques, ils décident de monter ensemble et jouer ce texte d’un troisième larron qu’ils aiment bien, Rémi de Vos.

Et parce que depuis des années ils sont engagés fortement sur des territoires parfois «difficiles» en lien avec des gens qui ne fréquentent pas les structures culturelles classiques, ils décident de faire de ce projet une petite pièce hors les murs, adaptable, autonome, une petite pièce terrible, drôle et voyageuse.


LES DATES

Du 20 au 23 septembre et du 12 au 17 octobre 2013 à Confluences à Paris.

-Les 8 et 15 mars et du 18 au 20 novembre 2014 à Confluences à Paris.

-Le 22 nov 2014 au centre culturel de Pierrelaye.

Avec le théâtre du Nord à Lille dans le cadre des Belles Sorties:

-28 janvier 2015 à Péronne en Mélantois.

-31 janvier 2015 à Chereng.

-3 février 2015 à Hantay.

-6 février 2015 à Lequin.

-7 février 2015 à Englos.

-Le 13 mars 2015 au CE de Renault de Villiers saint frédéric.

-Du 16 au 22 avril 2015 au Carré SAM à Boulogne Sur Mer.

-Du 10 au 14 juin 2015 à la Maison des Métallos à Paris.

-Les  28 et 29 novembre 2015 à la Ferme du Buisson-Scène Nationale de Noisiel.

-Les 11/18/25 juillet 2017 à Présence Pasteur au festival off d’Avignon

-Du 27 Novembre au 2 décembre 2017 au théâtre les Ilets / CDN de Montluçon.

-Le 23 mars avec le théâtre les Ilets / CDN de Montluçon.

Avec le théâtre les Ilets / CDN de Montluçon :

        -Samedi 23 juin à 20h : salle des fêtes d'Ainay-le-Château
        -Mardi 26 juin à 20h : La Passerelle - Pont de Menat
        -Mercredi 27 juin à 20h : salle des fêtes d'Espinasse-Vozelle
        -Vendredi 29 juin à 20h : salle des fêtes de Bellenaves

-Du 6 au 25 juillet à Présence Pasteur au Festival off d’Avignon.

-Le 2 novembre 2018 au festival du théâtre de l’Escabeau à Briare.

-Le 27 avril 2019 au Ptit Bastringue à Cosne d’Allier.

-Le 26 juillet 2019 au Festival Textes en l’air à Saint Antoine l’Abbaye.

-Le 12 septembre 2019 au musée d’Art Moderne et Contemporain de Saint Etienne.

-Le 12 octobre 2019 au Château d’Hardelot.

-Le 25 octobre 2019 au Festival Les automnales à Saint Maigner.

-Les 24/25/26 janvier 2020 au théâtre de Brétigny sur Orge.

-Du 30 mars au 2 avril 2020 au Carreau Scène Nationale de Forbach et de l’Est.

-Du 1er au 10 octobre 2020 : Théâtre des Bambous à la Réunion.