Création Fin 2022/Début 2023

Conférence rêveuse d’après les conversations -pour la plupart d’entre elles- téléphoniques avec ma mère de presque 92 ans pendant le premier grand confinement. Des échanges qui n’excédaient pas deux minutes et où elle me parlait de tout et de rien, des petites choses de la vie, du temps qu’il fait, de comment faire les courses, du ménage encore à faire, de comment s’occuper quand le temps devient trop long surtout l’après-midi. Mais aussi, avec en trame de fond, la poésie, le rire, le surréalisme, le grotesque qui ont été produits et observés pendant cette étrange période, sous oublier, bien sûr, le scabreux et le trivial.

Jacques Descorde.